TCGF

Interclubs (DQN4) :
MONTER, seul et
unique objectif fréjusien !

Sous la conduite d’un Mathieu Scaglia (classé -4/6) – qui a fait le plein de confiance en Tunisie et plus précisément à Monastir (ci-dessus), en remportant le Tournoi “Future“ local (doté d’un prize-money total de 15.000 $) dans le tableau de double avec son partenaire belge, Olivier Rojas –, l’équipe (1) de l’AMSLF Tennis Club Gallieni Pascal-Albuixech entame son championnat de DQN4 (l’équivalent d’un championnat prénational) en ce premier dimanche de mars par un déplacement dans le Vaucluse, à Entraigues.

Seul effectif à deux joueurs négatifs

« On ne va pas faire de mystère, souligne le capitaine de l’équipe, Xavier Martinez, l’objectif n’est rien d’autre que la montée en championnat de France de Nationale 4 à l’issue de cette campagne. » D’autant que Fréjus est la seule formation à proposer deux joueurs négatifs dans cette poule C de DQN4.

Autour du leader Scaglia en effet, l’on retrouve, dans l’ordre de leurs classements respectifs, Cyril Respaut (-2/6), Louis Baulot et Loris Gheli (pointés à 3/6) ou encore Guillaume Bottero (4/6). Antoni Fabre aurait également pu faire partie de cette équipe mais l’ancien sociétaire de l’Académie Sergi Bruguera de Barcelone a officialisé un chouïa trop tard son retour dans la grande famille du tennis amséliste.
À noter néanmoins qu’Antoni intègre l’AMSLF Académie, tout récemment inaugurée aux côtés de 18 autres jeunes athlètes parmi les plus prometteurs issus des différentes sections de l’association fréjusienne.

“Juste“ terminer en tête

L’ambition d’accession est d’autant plus prégnante du côté “gallieniste“ que la grande nouveauté de la saison est que cette montée ne se jouera plus à l’issue d’une phase finale, mais il “suffit“ simplement de « terminer en tête de la poule ». Bon, pas une sinécure mais une petite épine enlevée du pied quand même.

Pour autant, il faudra aux Fréjusiens se montrer avant tout réguliers à l’occasion des six journées qui les attendent d’ici fin avril.

 

Toujours chez les masculins, deux autres équipes vont évoluer en championnat régional, en R1 pour l’équipe (2), en R3 pour l’équipe (3). Pour les deux, « il s’agira avant tout d’aller chercher le maintien, continue Xavier Martinez. Ce qui serait d’ailleurs un excellent résultat pour la (2) dans un championnat, la Régionale 1, particulièrement difficile. Et pour la R3, l’on observe également de très bons classements, donc se maintenir serait déjà bien ».

Maxime Chedorge, Dorian Schmitt et Hugo Bouteyre, tous trois classés 5/6), seront les leaders de cette équipe (2), entourés de Phi-Hung Lequinam et Anthony Longer (15) ou encore Hugo Polverini (15/2).

Niveau relevé en régionale

Quant à l’équipe (3), dont Nicolas Oddone (15/1) assurera un rôle de capitaine autant que de grand frère, elle sera effectivement pour le reste « composée de jeunes issus du camp d’entraînement », avec les deux frères Lespine, le cadet Evan (5/6) et son aîné Mehdi (15/1), mais encore Mathis Lopez (également pointé 15/1), et enfin Axel Naud et Aymeric Torselli, tous deux 15/2. Le jeune Torselli qui s’est distingué à la mi-février en remportant le tournoi U16 du Muy, avec une jolie perf’ à 15/1 au passage !

Un seul credo pour les filles : le plaisir

Pour l’heure en revanche, la priorité n’est pas portée sur les féminines. Ainsi, au contraire d’un passé pas si lointain où les Celia Respaut, Jessie Dardenne, Manu Ginoux ou encore , l’unique équipe féminine du TCGF engagée en championnat l’est en R2, mais elle est avant tout « une équipe de copines qui aspirent à se retrouver dans un climat de convivialité et dans le plaisir de jouer ensemble ».

Chapeau néanmoins et belle campagne à ce groupe d’une dizaine de copines Chantal Bonelli, Natacha Thuillier, Paula Rodriguez, Dominique Gomez, Marie-Hélène Dimitroff, Stéphanie Martel, Hélène Paquez ou encore Elisabeth Maréchal, nouvellement arrivée au TCGF.

Un club qui, on le constate, conserve son attrait auprès des tennis(wo)men de l’est-Var !

 

 

 

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.