TCGF

Le côté “franchouillard“
du bojo…

Hier, 21 novembre 2019, 3e jeudi de l’avant-dernier mois de l’année, était la fête du Beaujolais nouveau.
Pour certains, l’occasion d’une “vraie“ sortie, un peu guindée. Où les hommes accompagnent leurs épouses qui sortent leurs belles tenues. Où l’occasion de rencontrer un tel ou tel autre peut être à saisir… Où les restaurateurs mettent certains petits plats dans les grands. Où d’autres cafetiers misent sur le côté business de la chose…
Mais surtout, quelque part, elle a ce petit côté “franchouillard“ la célébration de ce fameux Beaujolais nouveau, vin primeur de la région éponyme produit essentiellement à partir du cépage Gamay.

Alors, après la banane pour le cru 2018, certains découvriront au breuvage 2019 des arômes de fruits rouges et d’épices. D’autres un goût beaucoup plus neutre – « le premier verre est le plus difficile, avec la fin de la première bouteille », commentent et rigolent des consommateurs, genre « après, on s’habitue », tout en continuant à jouer du tire-bouchon avec « ce flop caractéristique qui me fait rire, j’adore ce bruit ».

Le flop caractéristique du bouchon qui saute

Loin de nous l’idée de “casser“ le mythe mais, il faut l’avouer, le Bojo nouveau revêt avant tout ce côté “franchouillard“, cette idée de « se rassembler, se retrouver dans un endroit convivial, avec un état d’esprit familial, pour discuter, échanger, partager un moment tranquille entre amis, comme en famille presque ».

Tout cela dans une période de l’année difficile où, après la saison estivale, voire l’été indien, les premiers frimas donnent davantage l’envie et l’idée de rester “pépères“ tranquilles à la maison, à la chaleur de la cheminée, sous le plaid…

Nous, jeudi soir, nous avons choisi le Tennis club Gallieni Pascal-Albuixech. Sous la pluie, cette humidité qui vous remonte le long du corps, mais le cœur au chaud, au beau milieu des au cœur des courts couverts du club des hauts de Gallieni.

Et c’est ce dont se satisfaisait hier le président de l’entité TCGF, Rodolphe David. « Regarde, nous avons presqu’une centaine de personnes, venues goûter, certes, le Bojo nouveau, mais avant tout accompagné de charcutaille, de fromage, de pizzas, d’une délicieuse tarte aux pommes. Les gens (adhérents, licenciés, loisirs, élus) font tellement pour nous qu’il est bon de leur rendre de temps en temps à travers ce genre de petits évènements, sans autre prétention. »

Le Père la Grolle, invité surprise mais bienvenu

« Sur quelque 600 licenciés, n’oublions pas qu’il y a 300 gamins, et le Beaujolais nouveau n’est pas forcément une manifestation qui leur soit spécifiquement destinée. »
Sans compter les parents qui ont des enfants mais n’ont pu les faire garder. Donc, « oui, je suis content de cette affluence, de cette adhésion ce soir, c’est excellent cette centaine de personnes. Et réjouissant. Qui confirme une embellie entrevue cette année, avec notamment des bénévoles qui répondent présent. Nous sommes un club de masse, nous ne faisons pas d’élite, mais nous allons faire une belle saison »

Pour l’occasion, un invité surprise, le Père la Grolle s’était invité, amenant non sa hotte de cadeaux comme le gros bonhomme en rouge qui continue de se préparer pour son échéance de “dans un mois“, mais des caisses de… breuvage rouge, aux arômes de fruits rouges et d’épices donc…

Une pensée pour Albu…

Et, puis, avouons-le, au lendemain du 20 novembre, jour qui marquait le 3e anniversaire du brusque décès de Pascal Albuixech – précisément dans son canapé, chez lui, d’un arrêt cardiaque – l’occasion était belle de se servir un verre, de le lever vers le ciel et de penser à lui, de parler de lui…
Pour un moment franchouillard, de ceux qui nous ramènent à une belle réalité… mais avec modération, on l’espère pour tous…

Noël fêté le mercredi 18 décembre

Le président Rodolphe David en profité pour annoncer, « le mercredi 18 décembre, à partir de 14h, le NOËL DES ENFANTS de l’École de tennis, pour une après-midi de détente, de jeux, et de cadeaux. Puis, en début de soirée, vers 19h, je demande aux parents de nous rejoindre pour un nouveau petit moment amical avant de quitter 2019 »… Le tout, dans un seul et unique endroit, le Kazaar Klub de Fréjus-plage ! RV est pris Rodolphe!

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.