TCGF

Le padel rouvre
d’ici au 3 mars !

Déplacé à côté du court n°7, sous la terrasse du Kosy Bar, le padel accueillera à nouveau ses adeptes dès ce lundi 27 février… (photo © Xavier Martinez)

On ne l’espérait pas si tôt ! Et pourtant, le court de padel, déplacé de son ancien site (sur les ex-“terre battue“) au pied de la terrasse du Kosy Bar, sera opérationnel dans le courant de la semaine prochaine, d’ici au vendredi 3 mars. Une réouverture, initialement programmée le lundi 27 février mais légèrement reportée car, si le court lui-même est d’ores et déjà opérationnel et praticable, il importe de nettoyer autour pour permettre un accès dans les meilleures conditions.
Désormais attenant au court n°7, le padel du TCGF – l’un des seuls proposés dans le département du Var, les plus proches étant, vers le “06“ à Mougins et Mouans-Sartoux, dans le “83“ du côté de Beauvallon (Sainte-Maxime) – n’en sera pas moins prêt dans les jours à venir à accueillir de nouveau ses adeptes. Et ils sont nombreux !
Car, un an et demi après sa mise en service, ce nouveau jeu de raquettes a séduit une large clientèle. Une fois encore, les dirigeants du Tennis Gallieni, le président Rodolphe David et le regretté Pascal Albuixech, avaient eu le nez creux en proposant cette nouvelle discipline, mix entre tennis et squash, finalement encore peu répandue dans l’hexagone (4000 pratiquants recensés) alors qu’ils sont 10 fois plus de l’autre côté es Pyrénées, et plus encore en AmSud, berceau du padel.

… et, croyez-nous, ils sont de plus en plus nombreux !

Le padel a fait son trou !
À l’aube de 2016, quelques mois seulement après l’inauguration du court fréjusien, Rodolphe David mettait en exergue le succès du padel, qui « fait aujourd’hui partie intégrante du projet club (…) Ce nouveau concept donne une bouffée d’air pur, il séduit, notamment pas mal de trentenaires, et permet de conserver au club d’anciens licenciés et d’en attirer des nouveaux en parallèle », au point même d’évoquer la réalisation d’un second court. Projet pour l’heure remis… à plus tard, du fait notamment qu’il faille lui trouver une place – les travaux en cours n’étaient pas encore programmés –, nonobstant par ailleurs le financement, « la construction du (premier) cours ayant été financée par le club, à travers en grande partie des partenaires privés, il n’est pas inutile de la rappeler ».

Dans quelques mois s’élèvera ici la future salle couverte accueillant deux courts en terre battue

Mais, pour l’heure donc, le padel du TCGF sera à nouveau ouvert aux pratiquants dès ce lundi 27 février et c’est bien là l’essentiel. Pour le reste, les travaux se poursuivent conformément au phasage établi. Tant au niveau de la préparation de la future halle couverte devant accueillir les deux nouveaux “terre battue“, que des deux nouveaux courts extérieurs. Les personnels des entreprises en lice travaillent d’arrache-pied, ici sur la plateforme entre les quicks existants et l’ancienne salle couverte, là entre parking et city-stade (voir visuels), pour que tout soit terminé, à tout le moins bien avancé au moment où seront lancés les premiers échanges du “Trophée JPV – Ville de Fréjus“ début juin…

Une gêne finalement peu gênante
D’ici là, les sociétaires du club prennent la gêne occasionnée avec philosophie, dans l’attente de découvrir un nouveau complexe fort de quatre courts (deux “terre battue“ couverts et deux durs extérieurs) totalement neufs et d’un club repensé et réaménagé pour en faire l’un des plus remarquables de l’est-Var, voire un peu plus loin… « Il n’y a d’ailleurs pas de commentaires désobligeants, souligne Xavier Martinez, directeur sportif du club. Les gens prennent leur mal en patience d’autant plus facilement, que les travaux nous apparaissent finalement moins gênants que ce que l’on pensait au préalable. Au contraire, les gens viennent, ils jouent, vont au au club-house, le soleil est présent, les enfants également aujourd’hui (après-midi de rattrapage pour l’école de tennis) alors que nous avons par ailleurs les stages des vacances en matinée… Bref, le site revit et ça fait du bien… »

Les décaissement (ci-dessus, à proximité des quatre courts en dur existants) et remblaiement (ci-dessous, entre parking et city-stade) des terrains qui accueilleront les futurs nouveaux courts extérieurs sont en cours

Leave a Reply