TCGF

Le TCGF nouveau
inauguré : le véritable
nouveau départ !

 

Sandrine, la compagne de Pascal Albuixech, Richard Sert et Pierre Albuixech, son frère, ont coupé le ruban, inaugurant le nouveau Tennis Club Gallieni “Pascal-Albuixech“

« Dorénavant, tout est en place. Y a plus qu’à… » C’est un peu en substance le message délivré conjointement par Rodolphe David et Richard Sert, ce vendredi 22 septembre, à l’occasion de l’inauguration officielle des nouveaux courts du TCGF “Pascal-Albuixech“. Un Tennis Club qui offre aujourd’hui un tout nouveau cachet, plus moderne !

En ce premier jour de l’automne, le président du club fréjusien et le 1er adjoint, représentant le maire de Fréjus retenu par ailleurs, ont lancé le véritable départ du nouveau complexe tennistique de la route de Cannes. Après toute une saison la raquette concurrençant la pioche. Après toute une année, surtout, marquée par cette tragédie et la disparition de Pascal Albuixech.

Le véritable nouveau départ

Il aurait été fier, Albu, d’ailleurs, de voir “son“ club ainsi transformé, ainsi embelli.

Parce qu’il n’y a pas que la nouvelle halle abritant deux superbes courts couverts et recouverts de cette terre battue « dernière génération », ainsi que le clamait fièrement Rodolphe David.
Non, il y a aussi les deux nouveaux courts extérieurs en quick, le vert et l’autre, qui complètent un parc de six autres terrains. Il y a encore le padel, qui occupe aujourd’hui une position centrale qui le met beaucoup plus en valeur à tel point qu’il agit comme un aimant attirant à lui tous les amateurs de la discipline ! Il y a enfin ce club-house, réaménagé, rénové, rajeuni, digne d’un tel complexe, et vice-versa.

Vendredi soir, cette inauguration marquait donc à la fois le point final de ces travaux, en même temps qu’un nouveau départ, « avec un formidable outil », tel que le présentait le 1er adjoint, qu’il « nous faudra chouchouter, respecter », prévenait Rodolphe David avant de marteler les règles d’utilisation de la nouvelle salle couverte et ces deux courts splendides en terre battue, notamment en terme d’entretien – avec une démo’ grandeur nature, offerte par Xavier Martinez, de passage de filet… « en escargot », de balayage des lignes et arrosage des courts –, et rappelant « l’intransigeance dont le staff fera preuve quant au respect de ces règles ». « Le meilleur des remerciements que nous pourrons adresser, à ceux qui ont réalisé ce superbe équipement, mais aussi à ceux, agents municipaux, qui viendront nous aider à entretenir les terrains, c’est le respect de ces magnifiques infrastructures. »

Premiers échanges officiels sur le nouveau court n°2 du Tennis Club Gallieni “Pascal-Albuixech“

Albu : l’absence toujours aussi présente

Et quel plus beau symbole que les premiers à fouler ces nouveaux courts aient été des jeunes du club, la formation ayant toujours été l’un des credo de Pascal Albuixech. Mais, signe de cette impatience de retrouver la possibilité de jouer sur terre, on en connaît certaines – elles se reconnaîtront sans doute – qui n’ont pas tergiversé plus longtemps et déjà réservé leur court pour ce samedi après-midi !

Avant ces discours, l’inauguration avait été teintée d’émotion, avec un ruban coupé simultanément par Richard Sert, Sandrine et Pierre, la compagne et le frère de Pascal Abuixech. Car l’absence est toujours présente, toujours forte.

Pour autant, où qu’il soit aujourd’hui, celui qui était le directeur général du TCGF ne doit pas masquer sa satisfaction d’avoir accompli sa tâche, même s’il ne l’aura pas vue de ses yeux. Mais qu’on se rassure, où que l’on aille sur le Tennis Club Gallieni, il y a un bout d’Albu qui veille et continuera de veiller pour porter le tennis toujours plus haut…

Le “Wimbledon“, nouveau court extérieur n°10 en Quick (ci-dessus), ou les nouveaux “terre battue“ couverts (ci-dessous) : le nouveau cachet du TCGF !

Leave a Reply